breaking news New

CORT KX507 – Diapason high-gain

En renouvelant sa 7-cordes multi-diapason à peine deux ans après la sortie du premier modèle, Cort confirme sa place parmi les marques qui rendent les nouvelles tendances et les avancées techniques accessibles à tous.

Dès les premiers modèles réalisés par la marque coréenne, GP s’est penché sur la question du multi-diapason selon Cort ou comment rendre accessible une autre approche du son, principalement axée autour de registres relativement musclés dans lesquels on apprécie des accordages bien graves. La série KX incarne cette envie de modernité développée par le fabricant dans laquelle on retrouve des instruments reprenant le design Superstrat, avec ou sans multi diapason, et comportant des guitares allant de 6 à 8 cordes. À ce titre, la KX507 MS se situe entre la KX500 MS, modèle 7-cordes et la KX508 MS, version 8 cordes, toutes deux sorties en 2020 et dotées d’un manche multi-diapason (d’où la mention MS, pour Multi-Scale). Elle reprend donc l’esprit des précédentes (table en peuplier, manche 5-pièces en érable et amarante, touche ébène, pontets individuels en guise de chevalet…), mais avec quelques évolutions notoires. Premier élément inédit, le corps est désormais en acajou et non en frêne léger. Autre évolution, cette fois héritée de la version 8-cordes, la présence de micros Fishman Fluence Modern (contre des EMG 707 sur la première 7-cordes MS de la marque). Un profil qui, en toute logique, rend cette guitare intéressante à plus d’un titre.

Toujours jouable
Comme avec les autres versions du fabricant asiatique, le confort de jeu est réussi, mais nécessitera un temps d’adaptation, le multi-diapason pouvant surprendre au cours des premières heures. S’il est plutôt agréable de jouer ses gammes sur ces frettes penchées, c’est surtout la rythmique et les accords qui peuvent parfois poser problème en termes de repères (certains écarts requièrent une nouvelle gymnastique). Un brin plus lourde que les précédents modèles (acajou oblige), cette KX reste malgré tout bien équilibrée, en position assise comme debout, sans la tête qui plonge. Certes, le manche reste évidemment plus large que celui d’une 6-cordes, mais le profil plat de ce dernier aide à compenser le tout.

Toujours grave
On retrouve globalement tout ce qui faisait l’identité de la version 8-cordes, les Fishman y étant pour beaucoup. Le passage à l’acajou est censé amener un peu plus de rondeur et de grave par rapport au frêne, mais cela reste plutôt léger, l’accordage grave et l’électronique particulière ayant tendance à gommer ses différences, surtout quand on commence à jouer avec un son saturé. On a donc retrouvé des sensations proches de la KX508 MS : un clair détaillé et épais à la fois, pas franchement funky mais très agréable avec un joli punch (les adeptes de slap à la Animals As Leaders apprécieront). Avec une saturation, les graves restent audibles et rentre- dedans, avec un rendu serré juste ce qu’il faut pour conserver de la précision, en solo comme en rythmique. C’est moderne, mais réussi. En revanche, le second voicing des micros (en tirant les potards de volume et de tonalité) n’est pas spécialement renversant, sans évoquer vraiment un split de humbucker ni un rendu plus vintage : juste moins de gain et de profondeur, un peu anecdotique. Mais pour un tarif situé aux alentours des 1 000 euros, c’est une parfaite alliée pour se lancer dans l’univers du mutli-diapason en bénéficiant d’un accordage précis, de notes détaillées et d’un vrai confort de jeu. Des atouts qui feront mouche à coup sûr.
Guillaume Ley

Caractéristiques

  • Type : Solidbody
  • Corps : acajou, table peuplier figuré
  • Manche : érable et amarante
  • Touche : ébène
  • Mécaniques : bain d’huile à blocage
  • Chevalet : pontets individuels avec cordes traversantes
  • Micros : micros doubles Fishman Fluence Modern (x2)
  • Contrôles : volume, tonalité, sélecteur à 3 positions, Push-Pull sur les deux potards
  • Origine : Indonésie
  • Prix : 1015€
  • Distributeur : www.lazonedumusicien.com

La loi du plus grave
Alors que les 7 et les 8-cordes se déclinent en multi-diapason, un format qui semble optimal pour bénéficier d’une précision et d’un rendu optimal avec ces cordes graves supplémentaires, Cort ne s’est pas vraiment attardé sur des versions 6-cordes, là où Ibanez, Strandberg, Solar ou Dean n’ont pas hésité. Une approche qui a pourtant son intérêt, notamment pour ceux qui apprécient les accordages plus graves mais tiennent à conserver leurs repères et leur approche de la guitare électrique en 6-cordes, même si ces frettes inclinées imposent de revoir certaines habitudes de jeu. Un marché qui semble attirer de plus en plus de guitaristes (et donc de marques) à la recherche du parfait compromis tout en profitant des dernières innovations.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Mot de passe oublié ?

Lost Password