À LA UNE New

CLASH TEST – Squier Contemporary Stratocaster HSS vs Cort G260CS

Voici la Squier Contemporary Stratocaster HSS et la Cort G260CS3TS : deux Strat HSS, certes, mais deux philosophies différentes.

SQUIER CONTEMPORARY SRATOCASTER HSS

Présentation
Une guitare à l’aspect aussi propre que moderne, avec une tête « matching headstock » assortie au corps et un humbucker avec bobines au look zebra. Le confort de jeu est une référence en la matière, fidèle à celui de la Stratocaster de Fender. En revanche, seule un potard de tonalité est présent et le vernis paraît un peu épais. Mais l’ensemble est bien fini, sans coulure ni frette qui déborde.

Utilisation

Légère, facile à jouer, cette guitare ne nous a pas écorché les doigts (merci les frettes bien polies), et son vibrato a fait son boulot de manière honnête sans trop désaccorder l’ensemble, à condition de ne pas en abuser.

Son clair
Quel que soit le micro retenu, c’est assez claquant et direct, voire un peu raide quand on veut vraiment profiter du son clair (niveau de sortie généreux oblige). C’est moins dynamique qu’avec des micros de type Strat plus conventionnels, mais ça perce facilement dans le mix, y compris
avec le humbucker, au rendu plus dense.

Son saturé
Dès qu’on enclenche la saturation, ça envoie. Le crunch est assez tendu et les grosses distos fonctionnent à merveille. C’est définitivement dans les registres modernes que cette guitare se révèle. Typée, mais très à l’aise quand on décide de l’utiliser dans le domaine pour lequel elle a été conçue.

Caractéristiques

  • Type : Solidbody
  • Corps : peuplier
  • Manche : érable
  • Touche : palissandre
  • Micros : Single coil céramique (x2), humbucker céramique
  • Mécaniques : bain d’huile
  • Chevalet : Six pontets avec vibrato synchronisé
  • Prix : 399€
  • Distributeur : www.fender.com

CORT G260CS 3TS

Présentation
Là aussi, on retrouve l’esprit de la Strat (le côté « officiel » en moins), avec des lignes légèrement plus agressives. Plus classique dans sa finition Sunburst, son équipement amène aussi une petite touche de modernité, grâce à un manche ultra-confortable et un humbucker aux allures de PAF Gibson qui ferait passer cette guitare pour une version modifiée. Elle conserve pour sa part les deux potards de tonalité originels.

Utilisation
Un jeu facile et sans fatigue grâce à un excellent manche, voilà qui séduit d’emblée. Le chevalet vibrato est relativement souple et doux, ce qui a tendance à vous faire jouer de manière plus vintage, sans trop oser tirer dessus.

Son clair
Avec les micros simples, c’est très propre et bien défini. On apprécie
le côté vintage de ces single coils, y compris en montant le gain pour flirter avec un très léger crunch. Le humbucker est plus sombre, dans un esprit gibsonien, mais il permet justement d’offrir un son plus mat côté chevalet, d’ordinaire plus piquant. Très intéressant.

Son saturé
Pensez classic rock. Les micros ont un niveau de sortie plus raisonnable que la Squier, mais n’empêchent guère de s’exprimer aussi dans des registres plus modernes grâce au humbucker. La palette est plus variée et le micro double assure dans le rock comme dans le heavy.

Caractéristiques

  • Type : Solidbody
  • Corps : aulne
  • Manche : érable « roasted »
  • Touche : Pau ferro
  • Micros : VTS-63 (x2), VTH-59
  • Mécaniques : bain d’huile
  • Chevalet : vibrato standard
  • Prix : 495€
  • Distributeur : www.lazonedumusicien.com

Une guitare franchement moderne d’un côté, et une plus polyvalente de l’autre. Dans les deux cas, les sons saturés seront à la fête. Mais la Squier sera plus à l’aise dans les registres plus extrêmes, là où la Cort s’exprimera plus aisément dans le classic rock et laissera plus facilement respirer les sons clairs. En revanche, l’écart de prix de presque 100 euros (suivant les points de vente, les tarifs annoncés ici étant les prix catalogue officiels, souvent plus chers qu’en magasin) pourra faire réfléchir.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password