À LA UNE New

CHARVEL PRO MOD DK SATCHEL SIGNATURE 2019 – 6-string Panther

Nouvelle déclinaison du modèle signature Satchel de Charvel : vous sentez cette odeur de bière tiède et de cuir brûlant ? C’est normal. Aujourd’hui, on enterre le respect et on ressuscite les années 80. Installez-vous tranquillement et mettez l’ampli à 11.

À moins de vivre au fin fond d’une grotte dans une forêt en Sibérie, vous n’avez certainement pas pu passer à côté de Steel Panther. Le groupe de hard rock glam ubuesque, connu
 pour ses paroles profondes, est composé de musiciens bien plus talentueux que
 ce que leurs personnages caricaturaux laissent transparaître, comme l’a prouvé Satchel, guitariste virtuose du combo hollywoodien. Son nouveau modèle signature est une guitare « sérieuse ». Charvel a montré sa volonté de muscler son jeu de jambes et continue à 
distribuer des droites depuis 2016 : les usines mexicaines travaillent
 sans relâche à revisiter les
 modèles emblématiques de la 
gamme avec chaque année de 
nouvelles itérations des So-Cal et San Dimas. Après quelques modifications de bon aloi sur 
l’accès au truss-rod, le sélecteur en ligne et un push/pull de série, on verra apparaître la DK24, sorte d’hybride fantastique entre une San Dimas et une Jackson Dinky. Celle-ci servira de base au développement du modèle signature Satchel au succès incontestable.

Butt metal !
La nouvelle version 2019 troque sa robe Yellow Bengal pour un slime Green Bengal qui rappellera aux gamins des années 90 les livres de la série Chair de Poule. On constate immédiatement un sérieux dans la finition, le vernis satiné est très agréable à l’œil et au toucher, et le réglage d’usine est tout à fait correct. Au niveau de la fiche technique, pas vraiment de surprise : le corps est en aulne et le manche en érable avec une touche rapportée du même bois qui accueille 22 frettes jumbo. Le Floyd Rose série 1000 est très correct et on pourra s’amuser avec sans réel problème dans la tenue d’accord. Le principal changement vient des micros : exit les Fishman avec capot noir et bienvenue aux nouveaux Fishman à bobines apparentes zebra noires et vertes. Un petit détail tout à fait représentatif de la philosophie Charvel : une guitare simple avec une esthétique qui en jette. N’en déplaise à certains, le look d’une guitare est une donnée extrêmement importante dans le choix d’un instrument…

The Burden Of Being Wonderful
Une fois branchée, la belle délivre un son précis : les basses sont serrées et les médiums rugissent de manière plutôt sympathique. En étudiant un peu les configurations possibles avec les micros, on obtient rapidement une palette de sons relativement large, tout en respectant la couleur d’origine. Les Fishman sont équipés d’un système de double voicing : si le push/pull 
ne splitte pas les micros, il permet en revanche de passer d’un son type PAF assez chaud, qui équilibre bien la lutherie très claire de la guitare, à un son plus moderne avec un gain plus prononcé. Le son clair est cristallin sans
 être anémique et le crunch sait se faire discret en jouant avec le potard de volume grâce à une dynamique progressive, vraiment agréable. À l’image de Steel Panther, la Satchel cache derrière sa robe exubérante des qualités sonores qui sauront lui faire trouver sa place chez de nombreux musiciens. La qualité de finition et d’assemblage est digne de modèles beaucoup plus haut de gamme, on ne peut qu’attendre avec impatience de voir ce que nous réserve Charvel pour les années qui viennent, tant il est rare de voir une marque se remettre en question et proposer des nouveautés tout en conservant son patrimoine génétique.
Gaël Liger

Caractéristiques

  • Type : Solidbody

  • Corps : aulne
  • Manche : érable
  • Touche : érable
  • Chevalet : Floyd Rose Serie 1000
  • Micros : Fishman Fluence Classic
  • Mécaniques : Charvel à bain d’huile
  • Contrôle : volume Push/Pull, sélecteur à 3 positions
  • Origine : Mexique
  • Prix : 1190€
  • Distributeur : www.charvel.com

Ma Strat est super
Il est intéressant de voir la Superstrat et la culture custom revenir en force : des groupes comme Steel Panther en sont le parfait exemple. En suivant les traces de Van Halen, beaucoup de guitaristes ont prouvé que la Stratocaster était une base idéale pour une personnalisation très poussée. On se souviendra de Clapton qui aurait assemblé Blackie en mixant quelques-unes de ses Stratos préférées, Richie Sambora ou encore les guitaristes d’Iron Maiden qui ont ajouté des micros plus puissants et des vibratos à double verrouillage.Wayne Charvel a commencé sa carrière en suivant cette évolution de la demande : assembler des pièces Fender puis ajouter des éléments adaptés aux acrobaties des années 80… Le bonhomme (qui a cédé sa compagnie il y a bien longtemps) tient d’ailleurs toujours un site où il donne des news et propose ses constructions sur www.wayneguitars.com.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password