À LA UNE New

CANTHARIDE – Top of the pop

Les racines de Cantharide plongent dans la pop et l’indie. Pas moins de 10 ans après ses débuts, le groupe publie un troisième album, « So Many Ways ».
Propos recueillis par Flavien Giraud

« C’est une catastrophe. En France, c’est difficile de jouer de la pop
 à guitare, parce qu’on envoie un volume conséquent, donc c’est compliqué de jouer 
en bar ou en club, et les 
places pour les salles 
plus installées sont très
 chères ». Et s’il y a un
 plaisir évident à « envoyer
 un peu de boulet »,
 Cantharide s’adapte en alternant formule acoustique et concerts électriques, sans cacher une admiration indéfectible pour Neil Young, Frank Black et ses Pixies, Bob Mould, Dinosaur Jr. ou encore Nada Surf. Problème : « La plupart des artistes que j’aime mettent à peine les pieds en France: les Posies vont faire 2 dates ici quand ils en font 20 en Espagne, Guided By Voices, ils sont venus une fois en 1995 et ne sont pas revenus ! Quand on dit que la France est un pays amateur de rock et de pop, j’ai parfois des doutes. Le créneau porteur en ce moment, c’est la pop synthétique : ils ont tous leur Yamaha DX7 et les pads Roland. » « So Many Ways » a fait l’objet d’un financement participatif. « Ça nous 
a donné un sacré coup
 de main : on a réussi à financer le mastering, le pressage, et tout le matériel promo… La recherche de concerts et l’autoproduction, c’est très ingrat : s’occuper de l’administratif, de la promotion, de la distribution… Résultat, mon salon est un chantier épouvantable ! »

Zoom Matos

  • Squier Telecaster
  • Guild (acoustique)
  • Carl Martin DC Drive
  • Visual Sound Angry Fuzz
  • Tremolo Danelectro Tunamelt
  • Delay et compresseur Harley Benton
  • Ampli Bugera V22
Cliquez sur l’image pour écouter Cantharide

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password