À LA UNE New

BRUSQUE – L’enfer du décor

Avec « What’s Hidden Devours », un premier EP dense et sans concession, Brusque frappe fort là où ça fait mal. Un mélange de post-metal de doom et de sludge exigeant pour les non initiés, mais tellement jubilatoire.
Propos recueillis par Olivier Ducruix – Photo : © Constance Narat

Duo formé par deux amis de longue date (Jefferson Grégoire au chant et à la guitare et Clément Duboscq à la batterie), Brusque a choisi d’agrandir son lineup pour la réalisation de son premier EP. « Nous tenons à conserver cette formule duo en dehors du studio. Mais pour cet EP, nous avions vraiment envie de le faire en famille, avec nos potes. Et l’expérience fut un tel plaisir qu’il est tout à fait envisageable de la réitérer sur nos prochaines sorties. » Forcément, quand on choisit d’inviter d’autres musiciens à la fête (chanteurs, bassistes, et même quelques « choristes »), le résultat final ne peut que prendre une nouvelle dimension par rapport à l’idée de départ. « Les guests ont vraiment eu à cœur de proposer des choses, d’apporter leur patte. En toute modestie, c’était loin d’être désagréable d’avoir cette sensation d’être surpris par notre musique. » Une musique parfois violente et dérangeante, d’autres fois plus basée sur des ambiances, avec cette lourdeur quasi oppressante comme fil conducteur, un sentiment renforcé par la production toute en tension de Duff Rodriguez (WRØNG, ex-Sublime Cadeveric Decomposition). Alors pour savoir à quoi ressemble le style de Brusque, autant demander aux intéressés. « Nous nous sommes toujours définis comme un groupe entre post-metal et doom. Ce sont les deux genres que nous avions vraiment envie de combiner à la base. Mais c’est vrai qu’involontairement, notre musique peut verser dans une texture plus sludge, parfois black metal… Et ce sont quoi qu’il en soit des musiques que nous aimons vraiment beaucoup. » Malgré la crise sanitaire mondiale qui sévit depuis la mi-mars, Brusque a quand même pris le risque de sortir « What’s Hidden Devours » sur son Bandcamp. Une décision qui tient autant du calendrier que le duo s’était fixé, que d’une réelle envie d’aller vers l’avant. « La sortie officielle était prévue le 3 avril, avec une release party au Cirque Électrique le même jour. Bien sûr, cette dernière est reportée. À quand, nous n’en savons rien. Mais c’était quand même important pour nous d’enfin partager notre musique avec le plus grand nombre. Surtout en ce moment, il ne faut tout de même pas s’arrêter d’écouter de la musique. » Et de rêver aussi à des jours meilleurs. « Nous aimerions offrir à cet EP une sortie physique digne de ce nom, Du coup, nous sommes en pleine recherche de label ! » Avis aux personnes de bon goût.

Zoom matos

  • Squier Telecaster Classic Vibe (tirant .013-.063)
  • Mesa Boogie Single Rectifier
  • Baffle Mesa Boogie
  • Electro-Harmonix POG
  • AB Box
Cliquez sur l’image pour écouter Brusque

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password