À LA UNE New

AMOEBA – Le célèbre magasin de disques américain ferme ses portes

Victime collatérale du Covid-19, Amoeba, le célèbre magasin de disques de Los Angeles ne rouvrira pas ses portes.

Lieu de rendez-vous incontournable pour tous les amateurs de musique qui vivent ou qui sont de passage à Hollywood, Amoeba est cet immense magasin de musique où Lemmy Killmister de Motörhead aimait traîner ses bottes (on le voit chercher le coffret mono des Beatles dans le documentaire « Lemmy », 2010). Installé au 6400 Sunset Boulevard depuis 2001, ce temple de la musique, fermé depuis un mois en raison de la crise sanitaire, bénéficiait en fait d’un sursis jusqu’à l’automne : il y a un an, sa direction annonçait avoir vendu le terrain à des promoteurs qui comptent y bâtir un hôtel de luxe. L’enseigne qui vend des millions de références de vinyles, CD, films et goodies (tee shirts, affiches, figurines) dans tous les styles, envisage donc de déménager plus tôt que prévu à quelques blocs de là sur l’avenue des stars, au 6200 Hollywood Boulevard. Fondé il y a 30 ans, Amoeba compte trois magasins hors normes en Californie, à San Francisco, à Berkeley et à Los Angeles où des artistes se produisent régulièrement en show case, comme Paul McCartney, Lana Del Rey, The Raconteurs ou Ben Harper. Il y a quelques semaines, Amoeba a lancé une campagne de soutien GoFundMe qui a déjà récolté plus de 220000 dollars : « votre générosité va nous permettre de couvrir les dépenses de santé de nos employés dans nos trois magasins, et plus généralement d’aider Amoeba à exister alors que nous devons tous rester fermé ». Le nouveau vaisseau amiral Amoeba devrait ouvrir d’ici la fin de l’année, à deux pas de la légendaire tour Capitol Records.
Photos : © Benoît Fillette

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password