À LA UNE New

A.A. WILLIAMS – Forever Blue – (Bella Union/PIAS)

Après un EP en guise de présentation et une collaboration remarquée avec les Japonais de Mono, puis une série de somptueuses et personnelles reprises (Nick Cave, Radiohead, Deftones, NIN…) mises en ligne pendant le confinement, A.A. Williams a de fortes chances de franchir une nouvelle étape dans sa carrière naissante tant ce premier album est d’une beauté abyssale. Secondé par son mari (et bassiste) pour l’occasion, la chanteuse britannique navigue avec grâce entre post-rock pour l’ambiance générale et post-classique pour les notes de piano régulièrement égrenées tout au long du disque. Le résultat est sombre, mais jamais étouffant, bien au contraire, souvent intense (le sublime Fearless et sa fin épique) et l’on ne peut qu’être sous le charme d’une artiste dont le talent brut peut aisément se comparer à celui de PJ Harvey ou plus encore de Chelsea Wolfe. Tout simplement magique.
Olivier Ducruix

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password