À LA UNE New

FENDER DELUXE STRATOCASTER SAPPHIRE BLUE TRANSPARENT – Mexico Blues

La série Deluxe existe toujours dans la production mexicaine de Fender alors qu’elle a été remplacée par la série Elite pour les Américaines. Le concept bien rodé de ces modèles modernisés connaît un renouveau avec un lifting qui a de quoi séduire.

La robe bleue translucide de cette Fender Deluxe crée son petit effet, et comme le concept de la Stratocaster n’a plus grand chose de
novateur, on s’accroche à ce
 qu’on peut… Bonne surprise, on
 n’a vraiment pas l’impression
 d’être en possession d’une
 guitare de gamme inférieure 
à une American Standard. Les détails de finition, la découpe du corps (notamment le talon biseauté), le confort du manche et le toucher du vernis (satiné ou brillant) sont très similaires. Les micros Vintage Noiseless américains ont remplacé les Texas Special et sont identiques à ceux des modèles Signature d’Eric Clapton, par exemple. Le manche est d’un profil moderne, avec un radius de touche plat et une forme en C assez classique. La découpe biseautée du talon est un plus pour l’accessibilité aux dernières cases. La finition est très bonne, que ce soit au niveau de l’état de surface des frettes, de l’application du vernis ou de l’assemblage du manche au corps. La tenue d’accord, en revanche, a été délicate à obtenir, et
c e malgré les mécaniques à blocage.

Rien ne manque
Le son acoustique de l’instrument est particulièrement clair et équilibré dans le sens où les basses ont une certaine présence, où les médiums, bien que creusés, donnent de la consistance
 aux attaques et où les aigus ne sont 
pas excessivement scintillants. Après branchement, on obtient des sonorités très contrastées, une réelle réponse dynamique qui aide à produire des attaques perçantes (le micro chevalet est d’ailleurs redoutable pour cela), ouvertes sur les aigus sans être trop criardes. Le micro central est un bon compromis entre le twang du chevalet et la rondeur du manche, avec un son plein et percutant. Le son peut claquer avec un caractère rudimentaire, « planche à son », qui sied très bien à ce type de modèle fendérien. Le circuit de tonalité est original : une tonalité générale qui s’applique à tous les micros et en amont une tonalité pour les micros manche et central.
Un petit interrupteur permet d’activer 2 sonorités supplémentaires : en position manche, le son devient un peu pincé, shunté dans le bas. En position intermédiaire, on retrouve une position ressemblant à une combinaison entre micro chevalet et micro central. Baisser le volume assombrit très vite le son,
ce qui est dommage, car le circuit de tonalité est déjà performant. On aurait donc aimé pouvoir conserver plus de brillance en baissant le volume.
 Cette Fender Deluxe n’en demeure pas moins une très bonne guitare, d’un bon rapport qualité/prix compte tenu de la qualité de la lutherie, de son équipement et du confort de jeu qu’il procure.
Benoît Navarret

 

Caractéristiques

  • Type : solidbody
  • Manche : vissé en érable en C
  • Touche : érable, 22 frettes
  • Diapason : 25,5” (648 mm)
  • Radius : de touche 12’’
  • Chevalet : vibrato, 2-Point Synchronized Tremolo
  • Micros : Vintage Noiseless Single-Coil Strat (x3)
  • Mécaniques : individuelles, à blocage Fender
  • Contrôles : 1 Master Volume, 1 Master Tone (Tone 2), 1 Tone pour micro manche/central (Tone 1), sélecteur de micros à 5 positions, bouton-poussoir pour activer 2 sonorités supplémentaires
  • Origine : Mexique
  • Prix : 1039€ (livrée avec housse)
  • Distributeur : www.fender.fr

Test paru dans le Guitar Part n°273

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password